Home / Biographie

Biographie


Raoudha Abdallah est née à Gabès, ville du sud tunisien, le 27 avril 1987, dans une famille très férue d’art et de musique. La fête ne la quittait presque jamais. Raoudha trouva là l’occasion de développer un amour quasi inné pour le chant. Sa famille se rendant compte de ces qualités s’empressa de l’inscrire dans des clubs de musique.. Raoudha fut tout au long de son enfance très active aussi bien dans des clubs scolaires et dans ces clubs des scouts que dans les maisons de jeunes et de culture. Le professeur Moncef Ben Ahmed fut le premier à avoir détecté en elle de vraies dispositions artistiques et notamment dans le domaine du chant et de la musique, et cela dès l’âge de six ans et c’est lui qui lui donna l’opportunité de participer au concours de chant à l’occasion de la commémoration de la journée mondiale de la musique organisé en 1999, ce qui lui permis de remporter le prix de la meilleure voix de la ville de Gabès. Cela dut motiver ses parents, qui étaient eux-mêmes mélomanes, à l’inscrire à l’Institut Régional de Musique de Gabès dans le but de parfaire ses dons musicaux innés. Raoudha étudia alors les théories musicales, les modes musicaux de l’orient arabe ainsi que les modes de la musique tunisienne. A ses débuts Raoudha Abdallah avait chanté avec la troupe « le Takht Musical Arabe » sous la direction du Maestro Mongi Souii à Gabès, ce qui lui donna l’occasion de participer  à plusieurs festivals en compagnie de plusieurs des chanteurs les plus réputés de la place. Ces expériences contribuèrent à améliorer son art et lui permirent d’apprendre beaucoup et de s’habituer à affronter le public des festivals culturels.

 

En 2005 Elle obtient sa carte professionnelle.

Le baccalauréat en mains en 2005, Raoudha Abdallah se dirigea tout naturellement à l’Institut Supérieur de Musique de Tunis pour entamer des études supérieures en musicologie et en sciences culturelles. Elle obtint en 2010 une maîtrise en musique et sciences musicales et un diplôme en vocalise arabe. En 2012 elle obtint un mastère en Sciences culturelles option musique et sciences musicales. Elle prépare actuellement une thèse de doctorat en sciences culturelles.

Par ailleurs Raoudha Abdallah, curieuse de tout, a diversifié ses expériences musicales en essayant toutes sortes de genre de chants ce qui lui permit de participer à plusieurs festivals tunisiens. Ce fut alors l’occasion, pour elle, de chanter avec plusieurs des chanteurs de la Tunisie. En effet elle participa en 2009 au spectacle « El Hadhra » de Samir Agrébi au Théâtre Municipal de Tunis, elle assura également l’ouverture de l’évènement « Musiqat »en 2010 avec Zouheir Gouja, en 2011 elle clôtura la manifestation « Musiciens de Tunisie » avec le spectacle « Soumoud » de Zouheir Gouja. La même année 2011, elle exécuta un tour de chant à l’ouverture du Festival International de Carthage dans sa 47ème session, avec Ridha Chmek dans le spectacle de celui-ci, intitulé « La volonté de Vivre » (Iradet El Hayet).

En octobre de la même année 2011 elle participa à Vienne en Autriche avec Faouzi Chekili à l’évènement « Dialog among civilisations ».

A l’occasion de la première fête de la Révolution le 14 janvier 2012 elle participa au spectacle « Douâa » à Ennejma Ezzahra.  Le 25 Juillet, fête de la République elle chanta avec l’Orchestre symphonique de Tunis sous l’égide de Ahmed Achour et sous la direction de feu Sam Souleimane. Elle participa également la même année 2012 avec Ridha Chmek à l’ouverture de la 48ème session du Festival International de Carthage dans le cadre du spectacle de Ridha Chmek, « Aghani El Hayet ».

Raoudha a participé également à des manifestations culturelles avec la Troupe Nationale sous la direction de Mohammed Lassoued. En outre elle a chanté sur la scène du Festival International de Hammamet dans le cadre du Spectacle «  Femmes créatrices » commémorant la Fête de la Femme avec son professeur Zouheir Gouja.

En 2014 Raoudha Abdallah constitua son propre groupe musical. Ce groupe réunit des musiciens de haut niveau, tous professeurs de musique Ils sont également ouverts sur plusieurs cultures et curieux de tout genre de musique. Comme Raoudha, ces musiciens sont des ressortissants de l’I.S.M.de Tunis. Ils se distinguent par un savoir musical consommé et des compétences certaines dans toutes sortes de genres de musique et de chant assortis d’une joie de vivre et une empathie certaine avec leur cantatrice.

En 2014 Raoudha présenta son  spectacle personnel « Asrar » au 4ème Art à Tunis à l’occasion de la clôture des journées du théâtre libre. Ce spectacle est un projet artistique qui s’inspire des mélodies et des rythmes de notre héritage riche de sens, projet qui met à l’honneur la chanson tunisienne au travers de l’exploration des diverses méthodes de chant, des compositions, des paroles, des divers modes musicaux aussi bien locaux que maghrébins en général.   En 2016 elle sera couronnée, avec son groupe et le spectacle Asrar, du prix du meilleur spectacle  tunisien de musique dans le cadre  de la compétition officielle des Journées Musicales de Carthage dans sa troisième session. Ce projet a été présenté la même année à la 52ème session du Festival International de Carthage dans l’espace Saint Cyprien et à la clôture des « Nuits de Ebdellia » et dans d’autres festivals et manifestations culturelles en Tunisie

Après l’expérience « Asrar », Raoudha passa au niveau supérieur et créa un nouveau projet qu’elle appela « Gottayti ».  Il est un prolongement  du projet Asrar. Elle le présenta au public le 04 février 2017 à la salle de spectacle Le Rio. Dans la même année 2017, il sera présenté en ouverture de la quatrième session des Journées musicales de Carthage au Palais des Cogrès de Tunis.

Raoudha est aujourd’hui à pied d’œuvre pour l’édition de son premier album qui regroupera des chansons de sa propre composition avec un nombre d’autres chansons de l’héritage musical tunisien.